TÉLÉCHARGER LA BROCHURE | ENREGISTREZ-VOUS

Day 1
24 Apr 2017
Day 2
25 Apr 2017
Day 3
26 Apr 2017

Cérémonie d’overture de la conférence

Overture Officielle de l’exposition et pause café

Le Nouveau code Pétrolier – Développer le Secteur Pétrolier Congolais

Le nouveau code pétrolier congolais offre un environnement favorable à toutes les parties prenantes et vise à consolider la production pétrolière, encourager l’exploration et la production continue et  promouvoir la valeur ajoutée au niveau local. Au cours de cette session, les acteurs clefs vont aborder les points suivants :

  • En quoi le code bénéficie à toutes les parties prenantes
  • Les incitations en place pour les investisseurs
  • La création d’emplois et de richesses pour la population congolaise 
  • Le cadre juridique et contractuel ainsi que les attentes dans ces domaines

Appels d’offres – Commentaires et Opportunités

La République du Congo a aujourd’hui mis en jeu huit blocs de l’offshore profond et ultra-profond du bassin côtier et cinq blocs onshore dans le bassin de la Cuvette congolaise. Un appel d’offres totalement transparent a été lancé et les résultats sont attendus en mai-juin 2017.  La mise en jeu de nouveaux blocs dans l’offshore peu profond (5 blocs) et dans les zones onshore du bassin côtier (4 blocs) sera lancée en 2017. Ce nouveau programme sera axé sur le pré-sel et le post-sel de l’offshore peu profond.

12:15 - 13:15

Déjeuner

Champs Matures et essaimage

La production est d’environ 23 000 barils par jour via 14 champs matures situés en onshore et en offshore dans le Bas Congo. Au cours de cette session, les intervenants vont parler de la contribution des champs matures et de l’essaimage à la production d’hydrocarbures au Congo.

  • Opportunités pour les nouveaux contractants
  • Évaluer le potentiel en matière d’essaimage
  • Exploration et régénération des champs matures

Créer de la Richesse au Niveau local sur l’ensemble de la Chaîne de Valeur Énergétique

Le nouveau code pétrolier fait de la création d’emplois et de richesses pour la population congolaise une priorité. Ce qui englobe l’emploi et la formation des travailleurs congolais, la promotion et l’utilisation de services locaux et la garantie qu’au moins 25 pour cent des coûts de développement et de production sont d’origine locale. Les entreprises privées nationales devraient également maintenant avoir des intérêts dans les nouvelles licences pétrolières (15 %) ainsi que dans les anciennes licences (25 %).

  • Cadres institutionnels visant à favoriser le niveau local
  • Encourager l’emploi local
  • PME, renforcement des compétences managériales et techniques
  • Programmes de formation des entreprises et du gouvernement
  • Exemples de meilleures pratiques
15:15 - 15:45

Pause Café

Principales activités, dernières informations et Projets de Développement

Au cours de cette session, les entreprises pétrolières actuellement présentes au Congo vont faire le point sur leurs activités en cours, leurs projets de développement et leurs stratégies pour favoriser les retombées au niveau local.

Fin du Premier Jour

Financer le Développement des Hydrocarbures dans la République du Congo

L’investissement financier et l’engagement à long terme sont des éléments vitaux au développement du secteur des hydrocarbures.  Vu l’instabilité des prix des matières premières au cours de ces dernières années, les bailleurs de fonds sont plus susceptibles d’investir dans les zones offrant transparence et opportunités d’investissements attractives. Des spécialistes du secteur parleront des opportunités de financement dans la région, de l’impact du nouveau code pétrolier et des raisons pour lesquelles il faut s’intéresser à la République du Congo.

  • Les difficultés liées à l’obtention des financements
  • Qui finance les projets pétroliers et gaziers ?
  • Opportunités pour le financement privé
  • Les risques et bénéfices
  • La création de projets rentables et finançables
10:00 - 10:30

Pause Café

Établir un Secteur Gazier Solide

La République du Congo a réduit le brûlage de gaz « associé » qui est passé de 60 % en 2008 à 16 % en 2015. Cette tendance s’est poursuivie au-delà de 2015, permettant au Congo de tenir ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre en vertu de l’accord de la COP21.  Le Congo valorise le gaz avec des projets portant notamment sur les centrales électriques, l’utilisation du gaz par l’industrie, l’utilisation du gaz par la pétrochimie et l’exportation de gaz. Au cours de cette session, les intervenants parleront des stratégies et des projets qui permettront au pays de se diversifier au-delà du pétrole et de développer un secteur gazier viable.

  • Transformation du gaz en électricité, unités de transformation, projets de gazoducs
  • L’expansion de la Congolaise de Raffinage
  • Répondre aux besoins des grands utilisateurs d’électricité
  • Développer un schéma directeur pour le gaz
  • Diversifier dans les engrais, l’ammoniaque, le méthanol et le GNL

Renforcer la logistique du secteur pétrolier congolais

Développer les activités en aval comme les raffineries de pétrole, la distribution de produits pétroliers, les points de vente et autres entreprises de distribution de gaz naturel, peut augmenter les revenus tirés des hydrocarbures au bénéfice des acteurs privés et publics. Les industriels parleront des projets et des opportunités en aval.

  • Activités et opportunités dans l’aval du secteur
  • Processus de production
  • Transport et distribution
  • Commercialisation des produits pétroliers
12:30 - 13:30

Déjeuner

L’évolution de la technologie dans les domaines pétrolier et gazier

La technologie évolue rapidement dans les domaines pétrolier et gazier ainsi que dans la transformation des hydrocarbures.  Au cours de cette session, les prestataires de service parleront de leur technologie et des produits innovants qui vont aider les acteurs du secteur.

Développement des infrastructures et opportunités

Développer et monétiser les ressources pétrolières et gazières exige des infrastructures fortes et correctement entretenues, notamment en matière d’accès à l’électricité, de corridors de transit, de lieux de stockages etc. Le développement de ces infrastructures entraîne également des opportunités supplémentaires pour les développeurs de projets et les sous-traitants.

  • Besoins en développement des infrastructures en amont et en aval
  • Augmentation des capacités de production électrique
  • Développement de réseaux de transport
  • Le Congo, centre logistique et de fret pour la République centrafricaine, le Cameroun et le Gabon.
  • Réhabilitation du ferroviaire
15:30 - 16:00

Pause Café

Gestion de l’impact environnemental et social du secteur pétrolier

Tout pays doté de ressources pétrolières et gazières fait face aux conflits sociaux et à l’impact environnemental. Quelles initiatives stratégiques ont été mises en place par le gouvernement et comment les secteurs public et privé peuvent-ils travailler ensemble ?

  • Les technologies vertes
  • Développement des communautés locales
  • Les bénéfices à long terme de la gestion environnementale
  • Gestion durable des ressources naturelles du Congo
  • Le rôle des entreprises privées en terme de RSE et de gestion environnementale
19:00 - 22:00

Dîner de gala officiel et remise des prix

ATELIERS SE DÉROULANT APRÈS LA CONFÉRENCE

Les ateliers seront confirmés sous peu